Coffee house

Note utilisateur:  / 4
MauvaisTrès bien 

Coffee house

Ban

Genre : Comédie romantique
Nombre d'épisodes : 18
Diffusion : du 17 mai au 27 juillet 2010 (sur SBS)

Lee Jin Soo est un romancier de talent qui a atteint les sommets dès le plus jeune âge en vendant beaucoup de bestsellers. Il trouve deux amoureuses potentielles : Seo Eun Young, une éditrice, et Kang Seung Yeon, la fille du "Page One", un marchand de café (Coffee shop) qui étudie pour devenir fonctionnaire, et plus tard devenir la secrétaire de Jin Soo.

.. Casting ..

.. Galerie ..

01

.. Wallpapers ..

W01W02
W03W04W05

________________________

Avis personnel par rori :

J'ai toujours adoré Kang Ji Hwan (en particulier dans Capital scandal !) et ce drama ne fait que renforcer mon sentiment. Les 2 premiers épisodes m'ont fait sourire et penser que ce drama était sympathique mais assez banal.
Mais arrivée au quatrième, j'étais carrément morte de rire !

J'adore le ton déjanté, l'attitude de Kang complètement barrée, ces trips d'artiste (et ses fous rire ! un pur bonheur communicatif !!). 
On se croirait presque dans un anime parfois, tellement ils vont loin.

Le choix du cast est parfait. Jung Woong In qui malgré sa tronche bizarre, avait déjà fait ses preuves danss l'excellent Last scandal endosse le rival maltraité avec superbe.

Park Si Yeon, la mignonette idiote mais téméraire se laisse sans difficulté humilier dans des scènes cloonesques uniques XD

Une autre surprise du drama c'est le craquant et inconnu Park Jae Jung miam miam =>
02Mon gros coup de cœur du moment !

Avis personnel par pooki :

Sur une excellente mise en scène, une comédie divertissante avec des dialogues intéressants qui se déroule dans un milieu particulier déconnecté du réel cela va de soi.

J’ai ri au moins une fois à chaque épisode jusqu’au sixième ce qui est rare. Ensuite cela devient nostalgiquement sentimental avec à l’appui chansons idoines en leitmotiv mais l’ensemble reste très plaisant et parfois comique.

Tandis que la gamine sympathique mais quelquefois pesante se trouve hélas affectée d’une voix passablement crispante, tout l’intérêt tient à la personnalité excentrique du protagoniste central en parfaite adéquation avec l’acteur qui fait une brillante performance dans ce rôle doté d’un vrai punch dans les dialogues.

Outre le fait que c’est parfois vraiment drôle, la nostalgie sentimentale est agréablement prégnante avec une fin parfaitement logique.

 

Commentaires   

#1 pooki 07-02-2015 13:41
Sur une excellente mise en scène, une comédie divertissante avec des dialogues intéressants qui se déroule dans un milieu particulier déconnecté du réel cela va de soi.

J’ai ri au moins une fois à chaque épisode jusqu’au sixième ce qui est rare. Ensuite cela devient nostalgiquement sentimental avec à l’appui chansons idoines en leitmotiv mais l’ensemble reste très plaisant et parfois comique.

Tandis que la gamine sympathique mais quelquefois pesante se trouve hélas affectée d’une voix passablement crispante, tout l’intérêt tient à la personnalité excentrique du protagoniste central en parfaite adéquation avec l’acteur qui fait une brillante performance dans ce rôle doté d’un vrai punch dans les dialogues.

Outre le fait que c’est parfois vraiment drôle, la nostalgie sentimentale est agréablement prégnante avec une fin parfaitement logique.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vous êtes ici : Home Dramas Licenciés coréens Coffee house