Kaseifu no Mita / I'm Mita, you're housekeeper

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Kaseifu no Mita

Ban

Genre : Chronique de vie - Drame - Mystère
Nombre d'épisodes : 11
Diffusion : du 12 octobre au 21 décembre 2011 (sur NTV)

Depuis le décès de sa femme, Keiichi a du mal à gérer la tristesse de ses quatre enfants et à s'occuper correctement de son foyer. Il décide donc de faire appel à une gouvernante, Mita, pour l'aider au quotidien. Cette dernière est extrêmement compétente, mais ne sourit jamais et surtout obéit à absolument tous les ordres qui lui sont donnés, même les plus fous…
Source : Crunchyroll

.. Casting ..

.. Galerie ..

01

________________________ 

.. Licencié par Crunchyroll ..

 

 

Commentaires   

#1 pooki 11-11-2015 13:35
Scénario tout à fait futé (le scénariste de Koi_ga_shitai_x3) avec déroulement de l’histoire bien agencé autour d’un personnage pivot très intriguant joué par une actrice parfaite dans le rôle et les autres protagonistes bien exploités avec un casting à la hauteur.

La spécificité du personnage décalé permet le développement poussé d’une situation familiale chaotique sans esquiver ni le pathos ni le larmoyant dans une optique résolument éducatrice à finalité nécessairement positive avec des répliques de confrontation familiale crédibles.

Le comportement mystérieux et parfois inquiétant de la protagoniste centrale permet de distiller un suspense remarquablement bien dosé au fil des épisodes, comportement qui catalyse les réactions dans la cellule familiale déclenchant des confrontations paroxystiques entre les membres : le scénario mise dans le « dénouement » (tous sens du terme) exemplaire de situations dramatiques en offrant une réflexion sur des problématiques douloureusement supportables voire insupportables surtout pour des enfants.

Scénario et mise en scène jouent finement sur l’antithèse de Mary Poppins en entretenant un certain côté fantastique du personnage avec, entre autres, le fameux sac référence inoubliable, mais également sur l’efficacité qu’engendre la combinaison cybernétique (perfection doublée d’absence de sens moral) vis-à-vis des figures en besoin d’ancrage qui la côtoient, lesquelles sont logiquement magnétisées et focalisées par cette dimension extrahumaine inconcevable chez un individu qui les renvoie à leur propre humanité et nécessairement à leurs responsabilités.

L’inexpression dévolue à Mita-san est superbement rendue par l’expression faciale de l’actrice dont la physionomie figée arbore un fin sourire volatil ainsi qu’une intensité aux lueurs fugaces dans le regard qui lui donnent un certain charme et ainsi rien de rébarbatif, et inoubliable.

Ce qui distingue pourtant cette famille reste tout de même leur forte assise morale d’humanité chaleureuse, ce drama se situant volontairement dans l’exemplarité.

Dans les dialogues, j’ai spécifiquement apprécié, entre autres, la définition (en sous-titrage) pour le terme « récession » :
« Une récession, c’est quand les propriétaires d’entreprises agissent uniquement pour leur propre profit et les bureaucrates ne veulent que protéger leur propre statut, et parce que des politiciens inaptes ne peuvent rien y faire, beaucoup de gens perdent leur emploi et deviennent pauvres. »

Bref, j’ai apprécié cette série et entre autres le cadre extérieur : l’architecture de la maison me plaît beaucoup.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vous êtes ici : Home Dramas Licenciés japonais Kaseifu no Mita / I'm Mita, you're housekeeper